Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/24/d763240027/htdocs/wp-content/themes/Divi/includes/builder/functions.php on line 6123
Ce que vous devez impérativement savoir sur le kbis auto entrepreneur | Barometre entreprendre

Vous avez décidé de lancer votre propre entreprise afin de développer une activité indépendante et, à terme, abandonner tout lien de subordination avec votre employeur ? Le statut d’auto entrepreneur est idéal pour démarrer : très souple, il vous permettra de créer une structure juridique reconnue afin de commencer votre activité sereinement. Ce dernier peut en général être cumulé avec votre statut de salarié (hors le cas particulier des agents de la fonction publique), ce qui vous permet de préparer en toute sécurité votre nouvelle carrière.

Pourquoi un extrait k en micro entreprise ?

Si le statut d’auto entrepreneur est sécurisant pour ceux qui l’adoptent, c’est parce qu’il offre une existence reconnue sur la scène juridique. La personne qui se dirige vers ce nouveau statut ne doit d’ailleurs pas hésiter à solliciter des conseils juridiques de la part des organismes à sa disposition. L’auto entrepreneur n’effectue pas un travail non déclaré. Il ne dirige pas non plus une personne morale, qui correspond à la structure juridique habituellement connue sous le terme de société commerciale. Si l’auto entreprise est reconnue par ses partenaires et par l’administration, c’est parce qu’elle dispose d’un extrait kbis auto entrepreneur, plus exactement appelé “extrait k”.

Quelle différence entre l’extrait k et l’extrait kbis ?

Nous entendons souvent parler des deux expressions lorsqu’on crée son auto entreprise. Est-il juste de parler de kbis auto entrepreneur ? Et bien non ! En réalité, l’extrait Kbis est une dénomination réservée aux personnes morales, c’est à dire aux sociétés telles que la société par actions simplifiée (SAS) ou la société à responsabilité limitée (SARL).

Lorsqu’il s’agit de l’entreprise d’une personne physique, qui ne dispose pas d’une structure sociale, on parlera d’extrait k. Le terme exact est donc bien celui d’extrait k auto entrepreneur.

Que contient l’extrait k autoentrepreneur ?

Un extrait k autoentrepreneur (kbis auto entrepreneur, comme on l’entend souvent), contient divers éléments obligatoires pour identifier l’entreprise. Tout d’abord, la >dénomination sociale de votre entreprise y figure. C’est sous ce nom que vous serez connus par les tiers. La dénomination sociale de votre auto entreprise peut être inventée, ou tout simplement reprendre vos nom et prénom.

L’adresse de votre lieu d’activité, qui pourra être une adresse professionnelle ou bien le lieu de votre domicile. Attention toutefois, si vous êtes locataire, vous devez vérifier que votre bail prévoit bien l’autorisation d’exercer une activité professionnelle dans vos locaux d’habitation, et ce même si cette activité ne présente aucun risque. Dans le cas d’une copropriété, il convient de se référer au règlement de copropriété qui pourrait vous interdire d’exercer votre activité professionnelle en tant qu’auto entrepreneur.

La date de commencement de votre activité. Cette dernière est particulièrement utile pour l’administration fiscale, puisque c’est à partir de cette date que vous pourrez commencer à toucher des revenus issus de votre activité professionnelle. Pour les tiers, la date de début d’activité figurant sur votre kbis auto entrepreneur révélera l’ancienneté de votre structure, et pourra donc être gage de notoriété.

Votre code NAF, APE, et numéro SIRET, qui sont des numéros d’identification de votre entreprise et de votre activité. Ces données intéressent généralement le répertoire tenu par l’INSEE, mais peuvent également renseigner les tiers sur l’objet de votre activité.

Vos éléments d’identification, tels que vos nom et prénom, votre date et lieu de naissance, votre nationalité et votre adresse personnelle. En tant que travailleur indépendant, vous ne pouvez rester anonyme. Il convient donc de renseigner ces différents éléments lors de votre inscription en tant qu’auto entrepreneur.

Pour créer sa micro entreprise, l’entrepreneur doit respecter ces règles. Cela permettra au service des impôts de savoir qui il est, et de vérifier s’il déclare bien le chiffre d’affaire réalisé au cours de chaque trimestre, et s’il est à jour en ce qu’il s’agit de s’acquitter des diverses cotisations. Oui, l’auto entrepreneuriat n’est pas une chose facile !

À quoi sert un extrait K entrepreneur ?

L’extrait kbis auto entrepreneur possède plusieurs fonctions. Tout d’abord, il atteste de votre activité d’auto entrepreneur. Lors de la création de votre activité, vous aurez peut être privilégié une adresse de domiciliation, l’ouverture d’un compte bancaire professionnel, une assurance professionnelle : tous ces éléments vont dans le sens d’une entreprise réfléchie et aboutie. L’extrait k auto entrepreneur est en quelque sorte le graal obtenu lorsque vous aurez effectué toutes les formalités nécessaires pour obtenir votre statut d’auto entrepreneur. Dès lors que cet extrait est entre vos mains, votre entreprise est achevée et vous pouvez commencer à travailler, et surtout, à facturer !

Par ailleurs, votre extrait k auto entrepreneur représente le justificatif d’identité de votre auto entreprise. Si l’auto entrepreneur doit effectuer une demande d’immatriculation pour exercer une activité commerciale, c’est parce que son entreprise se voit reconnaître une existence légale, qui le différencie alors des autres personnes physiques qui exercent une activité professionnelle.

L’utilisation du kbis auto entrepreneur avec les tiers dans le cadre de votre activité

L’extrait k entrepreneur permet de démontrer la licéité de votre auto entreprise et d’attester de son immatriculation au RCS (le Registre du commerce et des sociétés). Que vous exerciez une activité commerciales ou proposiez des prestations de services, vos partenaires seront toujours rassurés de savoir que vous avez effectué les formalités nécessaires auprès du centre de formalités des entreprises.

L’extrait k : un moyen de rassurer les tiers

Qu’il s’agisse d’un fournisseur (grossiste, détaillant), d’un établissement de domiciliation ou d’un établissement bancaire et de crédit, il sera toujours nécessaire de prouver la création de l’auto entreprise pour obtenir des fonds ou un contrat de partenariat.

Comment obtenir son extrait K entrepreneur

Il est très simple d’obtenir son extrait k entrepreneur. Lors de la création de votre activité commerciale, c’est à dire lorsque vous souhaitez légalement devenir auto entrepreneur, il est nécessaire de remplir un formulaire Cerfa demandant votre inscription au registre du commerce et des sociétés (RCS) via le centre de formalités des entreprises (CFE) rattaché à votre Chambre du commerce et de l’industrie (CCI). Pour les activités artisanales, il est nécessaire d’être rattaché au répertoire des métiers. Vous trouverez de nombreuses informations sur le portail officiel des auto entrepreneurs.

Pour se déclarer auto entrepreneur et obtenir son extrait kbis auto entrepreneur, rien de plus simple : il suffit de vous rendre sur le portail en ligne et de compléter le formulaire. Vous pourrez télécharger vos pièces justificatives ou les envoyer par courrier, y compris pour déclarer une activité complémentaire.

Commander un extrait K à jour

Votre extrait kbis auto entrepreneur peut être commandé en ligne à tout moment. Dans de nombreux cas, il est nécessaire d’avoir un extrait à jour pour rassurer vos partenaires. Dans le cadre d’une entreprise individuelle, vos cocontractants souhaitent en toute logique s’assurer que votre structure est licite et solide. Vous devez ainsi, en tant qu’auto entrepreneur, ouvrir un compte bancaire professionnel et souscrire une responsabilité civile professionnelle. L’immatriculation au Registre du commerce et des sociétés fait partie de ces éléments indispensables.

Aussi, lorsque vous envoyez une facture auto entrepreneur, vous devez veiller, si votre partenaire vous le demande, à envoyer un extrait k à jour afin de rassurer le chef d’entreprise qui vous sollicite. Le statut juridique de freelance ou d’auto entrepreneur peut faire peur. Lorsqu’il souhaite lancer une activité, le créateur d’entreprise n’a pas idée du chiffre d’affaires réalisé par ses concurrents. Il doit péniblement manœuvrer pour trouver des clients, et doit donc souvent réaliser plusieurs journées de travail dans un laps de temps bien trop court.

Aussi, fournir un extrait kbis auto entrepreneur à jour permettra à vos créanciers d’avoir la certitude que vous êtes un partenaire de confiance, qui tient ses comptes à jour et sur qui ils pourront s’appuyer pour sous traiter un grand nombre de tâches.

Conclusion sur le kbis auto entrepreneur

Pour conclure, l’extrait kbis auto entrepreneur, qui est un abus de langage, est un élément essentiel et déterminant pour votre auto entreprise. Ce dernier attestera de la régularité de votre entreprise vis-à-vis de l’administration. Il représente une carte d’identité qui vous accompagnera tout au long de votre parcours professionnel. Sans extrait k, vos partenaires ne pourront conclure de partenariat avec vous, et s’ils le pouvaient, ne vous accorderaient que très difficilement leur confiance. Vous savez tout désormais : Pensez donc à commander votre extrait k autoentrepreneur à jour et réussissez votre activité au quotidien.