Créer son entreprise ou reprendre une société, tel est le dilemme auquel font face les entrepreneurs. Ces deux projets se différencient bien évidemment sur plusieurs points que nous décrirons ici avec précision. Qu’il s’agisse des étapes de la mise en place de chacun d’entre eux ainsi que leurs avantages respectifs, nous vous disons tout ici.

La reprise d’une société

Lorsqu’il s’agit de reprendre une société, ce n’est en réalité pas une question de finance ni d’opportunité. Une société ne s’achète pas comme un objet, aussi précieux qu’il soit. La relation entre l’acquéreur et celui qui cède son entreprise est souvent capitale. Toutefois, il est nécessaire de mettre en place un projet d’entreprise en bonne et due forme.

Cela permettra de faire preuve d’une bonne reprise pour un nouvel élan de la société. Une étude attentive en rapport avec le financement du projet est essentielle pour disposer des ressources financières nécessaires sans pour autant créer des charges trop lourdes.

Les étapes de la reprise de la société

Une reprise de société doit vous amener à vous poser les bonnes questions, car pour réussir il est essentiel de suivre un certain nombre d’étapes qui se résument de la manière suivante :

  • Définir le projet personnel ;
  • Détecter les types d’entreprise qui pourraient intéresser le repreneur ;
  • Mettre en place un réseau allant dans le sens du projet de recherche d’entreprise ;
  • Détecter, étudier et choisir les potentielles cibles pour la reprise d’entreprise qui correspondent au projet ;
  • Créer le lien entre cédants et repreneurs pour établir une discussion fructueuse ;
  • Étudier sérieusement chaque projet de cession d’entreprise ;
  • Évaluer l’entreprise et faire la négociation d’un tarif acceptable aussi bien pour le cédant que pour le repreneur ;
  • Définir le cadre juridique au sein duquel sera réalisée la reprise de la société cédée et la durée de la garantie d’actif ;
  • Mettre en place un financement ainsi que les documents juridiques ;
  • Faire la transmission et la reprise de la société ;
  • Assumer enfin les différentes conditions de ladite reprise pour le repreneur et pour le cédant.

Pour la réalisation de toutes ces démarches, il faut souvent compter un ou deux ans pour le repreneur. Dès que la reprise est effective, l’entrepreneur peut maintenant prendre possession de son entreprise et diriger cette dernière. Bien souvent, cela peut se faire avec l’aide d’un accompagnement entre le repreneur et le créateur. La prise de connaissance est beaucoup plus facile dans ces conditions. Vous pouvez en savoir plus via le site d’un professionnel.

Les avantages de la reprise de la société

Les avantages de la reprise de la société sont bien nombreux.

Réduction des risques liés au lancement de l’activité

Même si la gestion de la société n’est pas toujours optimale, le projet fonctionne. C’est justement ce qui permet au repreneur de profiter de l’élan économique de la société qu’il reprend.

Bénéficier des informations sur le fonctionnement interne de la société et sur ses actifs

Parmi les informations laissées au repreneur, on peut compter le portefeuille de clients, les techniques de production, les salariés qui sont déjà formés, les partenaires.

Se rémunérer très rapidement

Une reprise d’entreprise qui génère déjà un chiffre d’affaires favorise une rentabilité beaucoup plus rapide que pour une création d’entreprise. Un tel projet est donc moins coûteux sur le long terme.

Un financement beaucoup plus simple

Lors d’une reprise de société, les acteurs financiers peuvent se baser sur des éléments concrets pour évaluer la résistance du projet. Ainsi, la reprise d’une entreprise existante amène une garantie et facilite l’obtention d’un financement du projet.

Profiter d’une équipe existante

Le repreneur pourra ainsi se focaliser sur son métier sans se préoccuper d’autres aspects de la gestion et de la création d’une entreprise, du développement d’une clientèle. L’équipe actuelle, déjà formée et acclimatée à l’entreprise, étant d’ors et déjà capable de gérer les services en toute autonomie

reprise société entrepreunariat

La création d’entreprise

Cette voie est de plus en plus utilisée par les entrepreneurs qui désirent devenir leur propre patron et mener à bien leur projet. Pour parvenir à la création d’une entreprise digne de ce nom, l’entrepreneur aura besoin de plusieurs éléments dont :

  • Un projet très sérieux : celui-ci devra être une offre qui répond aux besoins ou à une problématique du public.
  • Un bon accompagnement : le créateur d’entreprise aura besoin du suivi de la CCI, de la chambre des métiers, d’un expert-comptable.
  • Un financement assez conséquent : celui-ci devra être validé par la banque ou les partenaires financiers.
  • Du temps : c’est ce dont l’entrepreneur aura besoin dans 90 % des cas. Un tel projet peut prendre 6 à 12 mois de plus que ce qui pourrait être prévu au départ.

Les différentes étapes de la création de l’entreprise

Bien que l’entrepreneur dispose d’un projet qui parait être très clair et bien établi, il est nécessaire de ne pas négliger certaines étapes qui permettront d’apporter de la maturité au projet.

  • Faire le point sur sa situation : c’est ce que l’entrepreneur devra faire en premier. Il faudra faire le point sur sa situation professionnelle, sa situation familiale, ses problèmes et les solutions envisagées ;
  • Définir la problématique que le projet de création d’entreprise voudrait résoudre ;
  • Détecter et diviser par catégorie le marché cible, cela consiste à faire une étude de marché et des acteurs, qui constituent la concurrence ;
  • Poser le marché : le créateur devra à ce niveau écrire le projet et travailler de manière à ce que la réflexion aboutisse et permette d’obtenir une stratégie commerciale ;
  • Faire l’étude du modèle économique, en réfléchissant sur ce que l’entreprise gagnera, sur la durée et les autres aspects économiques du projet ;
  • Se poser des questions sur les besoins de l’entreprise afin de mettre en œuvre le projet avec les ressources disponibles.

Les avantages de la création d’entreprise

Plusieurs avantages découlent de la création d’entreprise. Cette opération :

  • permet de devenir dirigeant sans réaliser de gros investissements pour les entreprises de service ;
  • donne la possibilité de créer un projet en suivant vos idées comme vous le voulez, sans devoir vous adapter à une organisation déjà existante ;
  • permet au dirigeant de commencer petit et de se forger plus simplement à son métier ;
  • est plus simple pour maîtriser le secteur d’activité et le calendrier de mise en activité.

En vous basant sur ces différents aspects, vous saurez certainement vers quel projet vous tourner et celui qui vous convient le mieux entre créer ou reprendre une société.