En plus d’être une obligation, la mise en conformité à la RGPD est devenue un vrai challenge au sein des entreprises. Pour aider à mettre en place un plan d’action, la nomination d’un consultant rgpd a été imposée par la CNIL. Quel est exactement le rôle de ce professionnel en consulting ? Allons voir dans l’article suivant la réponse à cette question.

Le RGPD : Un règlement s’appliquant à toutes les entreprises

Le Règlement Général sur la Protection de Donnée (RGPD) est une règlementation Européenne qui a été mise en vigueur en Mai 2018. Il assure un encadrement en ce qui concerne le traitement des données à caractère personnel.

Son application est devenue obligatoire à compter de cette date pour toutes les entreprises indépendamment de leur taille. Ce règlement a été créé pour pouvoir assurer la création d’un cadre juridique unifié.

Cependant, avec toutes les procédures spécifiques devant être suivies à la lettre, les dirigeants d’entreprises peuvent s’y perdre. D’ailleurs, c’est pour cette raison que la Commission Nationale de l’Informatique et Libertés (CNIL) a jugé bon d’imposé la nomination d’un délégué de la protection de données. Vous pouvez en savoir plus sur ce lien.

Le délégué à la protection de donnée : Rôle

Toutes les entreprises dans le secteur public sont concernées par la mise en conformité à la nouvelle règlementation. Un consultant rgpd est chargé de les guider tout au long du processus. Il peut travailler en tant que consultant indépendant en freelance ou en tant que salarié dans un cabinet de conseil. Le métier de consultant a tout son importance du fait qu’il assure l’application et le respect au nouveau règlement.

Même si la mise en place d’un délégué à la protection des données personnelles n’est pas obligatoire aux yeux de la Loi, il est recommandé pour une garantie à la mise en conformité RGPD.

C’est un consultant en charge de vérifier que les données à caractères personnels sont traitées d’une manière licite et transparente. Il s’assure également que la collecte de ces données respecte le Droit des personnes concernées ainsi que la durée de conservation établie par la Loi. Dans le cas où il faut faire un transfert des données collectées, le consentement explicite des personnes doit être obtenu.

 

L’expert en consultance RGPD : Missions

Le travail d’un consultant rgpd est :

  • De piloter ainsi que d’informer le responsable du traitement de données personnelles ;
  • Mener des actions afin de sensibiliser les différents acteurs pour renforcer la conformité ;
  • Prévoir un audit régulier pour la mise en place du règlement ;
  • Assurer les missions de conseil, en faisant une analyse d’impact afin proposer des solutions adéquates ;
  • Etre l’intermédiaire entre l’entité pour laquelle il exerce son travail avec l’autorité de contrôle, qui est la CNIL.

Un délégué RGPD est donc un professionnel ayant des expériences professionnelles et des spécialisations en ressources humaines et en management, assurant une maitrise des systèmes informatiques de données à la lettre. En tant que consultant en stratégie, il peut faire partie du comité de direction pour lors des prises de décisions stratégiques.

 

Le délégué à la protection de données : Un expert idéal pour votre entreprise

Le responsable de traitement de données doit mettre à la disposition du consultant toutes les informations et outil fonctionnel afin que ce dernier puisse assurer une conduite au changement. Il est important de noter qu’en cas de non-conformité de l’entreprise au data protection, le consultant ne peut en aucun cas être tenu responsable.

Le délégué à la protection de données est alors un professionnel idéal pour aider une entreprise à se conformer à la nouvelle règlementation concernant le traitement de données à caractère personnel. Avec son savoir-faire et son expérience dans le domaine, c’est un expert avec des capacités relationnelles pour assurer un développement commercial et une relation-client au sein de l’entreprise.