La budgétisation descendante est une méthode cruciale pour préparer le budget d’une organisation ou d’une entreprise. Selon cette méthode, la haute direction prépare un budget de haut niveau sur la base des objectifs de l’entreprise. La haute direction alloue ensuite les montants pour les différents départements, qui utilisent ces chiffres pour préparer leur propre budget.

Le gestionnaire des différents départements peut donner des suggestions à la haute direction avant la préparation du budget. Mais, c’est à la direction générale d’inclure ou non ces suggestions dans le budget.

 

Comment prépare-t-on un budget descendant ?

Pour le budget descendant, la direction générale utilise les expériences passées et le scénario actuel du marché, y compris la pression sur les marges, la concurrence, la législation fiscale, les conditions macroéconomiques et plus encore.

De plus, la direction utilise le budget et les états financiers des années passées comme référence pour effectuer une allocation aux différents départements. En outre, la haute direction peut également utiliser les commentaires des gestionnaires de niveau inférieur. Par exemple, si un département a représenté 20 % des dépenses globales l’année dernière, il se verra attribuer 20 % des fonds cette année. Tout ajustement de ces chiffres sera basé sur l’apport des managers ou sur le scénario actuel du marché.

 

Processus de budgétisation descendante

La direction de haut niveau se réunira pour décider des objectifs de ventes, de dépenses et de bénéfices. Ensuite, le département des finances répartira ces objectifs entre les autres départements de l’entreprise. Après cela, chaque département prépare son propre budget.

Chaque département présentera ensuite un budget détaillé, indiquant comment il atteindra l’objectif de recettes et à quel coût. Par exemple, le nombre de produits qu’ils vendront, le nombre d’employés dont ils auront besoin, et plus encore.

 

Tous ces budgets détaillés des différents départements sont ensuite renvoyés au département des finances. Le département financier les approuve alors s’ils sont en ligne avec les objectifs globaux de l’entreprise. Le département financier peut également demander certaines révisions s’il pense que le budget du département s’écarte des objectifs fixés.

Après que le département financier ait tout finalisé, les budgets sont mis dans le système. En allant de l’avant, des rapports mensuels sont générés pour comparer les résultats réels de ceux prévus.

 

Avantages

Ce type de budget se concentre sur la croissance globale de l’organisation. Il permet aux départements de prendre conscience de ce que la direction générale attend d’eux. C’est un moyen rapide de préparer un budget et il aide à surmonter les problèmes interdépartementaux. Elle fait aussi gagner du temps aux cadres inférieurs. Plutôt que de préparer le budget à partir de zéro, chaque département se voit fixer un objectif. Cela permet d’économiser à la fois du temps et des ressources. Dans le cadre de la budgétisation descendante, la direction ne crée qu’un seul budget, au lieu de permettre aux services de créer leur propre budget et de les combiner ultérieurement. Par conséquent, il s’agit d’une approche moins fastidieuse.

 

Inconvénients

Puisque les cadres ne font pas partie du processus d’élaboration du budget, ils peuvent ne pas ressentir une grande motivation pour assurer leur succès. Comme les cadres supérieurs ne sont pas très au courant des opérations quotidiennes des départements, ils peuvent fixer des objectifs irréalistes. Les responsables de niveau inférieur ont alors des difficultés à atteindre les chiffres fixés. Ce type de budgétisation peut souvent conduire à une sur ou sous-allocation des ressources.

 

Budgétisation ascendante

La budgétisation ascendante est également un type de budgétisation, mais c’est l’exact opposé de la budgétisation descendante. La budgétisation ascendante commence au niveau du département et remonte ensuite jusqu’à la direction générale.

Dans ce cadre, les chefs de département ou les managers créent leur propre budget et le soumettent ensuite à la direction générale. Ils préparent le budget sur la base des informations actuelles et des expériences passées. Aussi, parvient à donner une explication appropriée pour chaque élément du budget. La direction générale approuve, révise ou renvoie le budget pour modification. Après que la direction générale a approuvé tous les budgets des départements, elle aboutit à un budget principal.