La cession d’entreprise est une étape relativement importante qui doit être soigneusement préparée afin d’optimiser le bon fonctionnement de l’entreprise. Bien préparer une transmission d’entreprise consiste à effectuer les démarches suivantes : mener une réflexion préalable sur le sujet de la transmission, réaliser un diagnostic d’entreprise, préparer des communications sur les achats et anticiper les négociations avec les acheteurs.

 

Cessation d’activité : définition 

Retraite, envie d’ailleurs, nouvelle activité en vue… les raisons d’un changement d’activité peuvent être nombreuses. Alors, plus tôt vous anticipez ce point, meilleure sera la transition. Les experts recommandent de commencer le processus de transfert bien avant la date de départ souhaitée, dans la mesure du possible. Il est aussi conseillé de faire appel aux services d’un conseiller en accompagnement ou d’une agence de conseil spécialisée en cession, rachat, fusion ou vente de PME. Ils pourront ainsi vous accompagner dans toutes vos démarches. Voici les différentes étapes du processus de Cession d’entreprise (https://www.lemonde.fr) : 

  • étape 1 : préliminaire et décision de démarrer le processus de transfert ;
  • étape 2 : diagnostiquer ;
  • étape 3 : méthode de transfert ;
  • étape 4 : déterminer la valeur commerciale ;
  • étape 5 : trouver un acheteur ;
  • étape 6 : négocier et vendre ;
  • étape 7 : assister l’acheteur.

Comment préparer la cession d’une entreprise ?

L’anticipation de la cession de l’entreprise

Idéalement, franchissez cette étape si possible 4 ou 5 ans avant la date de vente souhaitée. Cela vous laissera le temps de préparer votre projet et de déterminer le profil recherché pour l’acheteur. En effet, il doit avoir les compétences nécessaires pour diriger l’entreprise.

Un diagnostic pour préparer la cession de l’entreprise 

Avant de mettre officiellement votre entreprise en vente, il est bon d’établir un diagnostic complet de celle-ci. Cet inventaire couvre tous les domaines de l’entreprise (service de fabrication, service commercial, service administratif, service fiscal, service des ressources humaines, etc.). L’objectif est de présenter l’état de l’entreprise à l’acquéreur en toute transparence puisque ce dernier effectuera un audit complet ou partiel de l’état de l’entreprise. Ensuite, selon votre activité, d’autres éléments d’une importance considérable seront présentés. L’établissement d’un diagnostic écrit est intéressant pour les repreneurs potentiels intéressés par l’entreprise. En raison de la cohérence des dossiers, un accord de confidentialité doit être signé avant que le document ne leur soit remis.

La diffusion de l’offre de cession d’entreprise

Bien entendu, vous pouvez présenter votre offre à vos collaborateurs, qui seront avantagés s’ils connaissent bien la situation de votre entreprise. Il est également possible de faire de la publicité sur des sites Internet ou dans des journaux spécialisés. Aussi, pensez à demander à l’acheteur de l’accompagner lors de son lancement.