Le droit individuel de formation (DIF) a été mis en place pour favoriser l’accès à la formation professionnelle, suivant le temps de travail effectué. Le dispositif permet aux personnes actives dans l’univers professionnel de concrétiser leur projet d’évolution professionnelle, en suivant des formations. Le compte personnel de formation (CPF) est venu remplacer le dif. Qu’est-ce que le DIF ? Comment le DIF et le CPF fonctionnent ? Comment faire pour récupérer ses heures DIF ? Quelles démarches pour suivre une formation CPF ? Allons découvrir tout ce que vous devez savoir à ce propos.

Signification et présentation du droit individuel à la formation (DIF)

Le droit individuel de formation (DIF) est un dispositif mis en œuvre pour permettre à tous les salariés d’accéder à une formation professionnelle. 20 heures de formation annuelle sont attribuées à chaque salarié. 

La durée peut se cumuler pendant un intervalle de 6 ans, offrant aux travailleurs actifs plus de 120 heures de formations. La comptabilisation des heures dif se fait hors du temps de travail.

Tous les salariés peuvent bénéficier d’un DIF quel que soit son contrat de travail : contrat à durée déterminé (CDD), contrat à durée indéterminée (CDI). L’ensemble des frais de formation est pris en charge par l’employeur.

 

Le DIF et le CPF : Comment ça marche ?

Le compte personnel de formation (CPF) est un compte individuel qui permet à tous les salariés de faire valoir ses droits à la formation, au cours de la durée de son activité. En janvier 2015, l’Etat décide de lancer ce dispositif pour remplacer le dif. 

Les travailleurs peuvent tout à fait suivre des formations pour un bilan de compétences, en obtenant une certification et une qualification.

Les salariés ne sont pas les seuls éligibles au CPF, les nouveaux diplômés et les demandeurs d’emploi sont aussi bien concernés. Le cumul des heures de formation peut se faire à partir de 15 ans. Pour les formations d’apprentissage, les heures sont cumulables à compter de 15 ans.

Le CPF reste valide indépendamment de la situation professionnelle : changement d’emploi ou chômage. 

 

Récupérer ses heures de DIF

Il est à préciser que les heures dif peuvent être récupérées et converties en CPF. Vous pouvez consulter vos heures restantes sur certains documents professionnels : 

  • Le bulletin de paie ;
  • Le certificat de travail ;
  • Ou encore la fiche technique.

En cas de besoin, l’employeur est tenu de fourni une attestation de ses heures DIF à un salarié. Afin de convertir ses heures DIF, les démarches peuvent se faire sur le site officiel moncompteformation.gouv.fr. Le numéro de sécurité sociale est requis pour créer votre compte.

La conversion des heures se fait en se rendant sur l’espace DIF. Cliquez ensuite sur « Saisir mon DIF », puis le déclarer. Joindre votre attestation DIF. 

 

Les étapes pour suivre une formation avec son CPF

Tous les salariés peuvent accéder à une formation financée par le CPF. Mais quelles sont les démarches et les formalités administratives à suivre pour la concrétisation de son projet professionnel ? 

 

Les formations éligibles au CPF

Désormais, aucune liste de formations éligibles n’est attribuée. Les salariés peuvent financer toutes les formations certifiantes et qualifiantes de leur choix via le CPF :

  • Les certifications qui ont été enregistrées au niveau du répertoire national des certifications professionnelles ;
  • Les attestations pour une validation de compétence ;
  • La validation des acquis de l’expérience (VAE) ;
  • Les certifications et habilitation hormis les certificats professionnels ;
  • Les bilans de compétences ;
  • Le permis B et le permis poids-lourds, incluant l’épreuve théorique et l’épreuve pratique ;
  • Les formations pour créer une entreprise ou pour reprendre une entreprise.

 

L’inscription sur son compte de formation

Pour s’inscrire sur le compte, la première chose à faire est de constituer un dossier de formation. Pour mettre en œuvre son dossier, se rendre sur le site moncompteformation.gouv.fr. 

Il suffit de choisir une formation spécifique pour générer un dossier. Entrer ses informations personnelles, les informations concernant l’employeur ainsi que les détails de la formation.

Le dossier est ensuite à envoyer à l’OPCA, avec un devis de formation en pièce-jointe. Une étude de votre dossier sera réalisée en amont. Vous aurez une réponse si la demande est validée ou non. Dans le cas où la demande n’est pas acceptée, contactez votre CEP.

 

L’autorisation de l’employeur

Pour suivre une formation professionnelle dans les horaires de travail, un salarié est tenu d’informer son employeur pour obtenir une autorisation.

La demande est à adresser par lettre écrite, dans laquelle doit figurer le nom, le prénom, l’adresse exacte, l’objet de la lettre et le poste du salarié concerné. Ne pas oublier les détails de la formation et la signature tout en bas de la lettre.