La mobilité interne est une vraie opportunité pour vous, mais aussi pour votre entreprise

 

C’est pourquoi, nous vous livrons, des conseils, témoignage, analyses sur ce thème. Pour commencer, le témoignage de Christian, directeur de la gestion et du développement des cadres chez un constructeur automobile.

 

Comment un cadre peut-il montrer qu’il est prêt pour une évolution interne ? 

1er impératif : obtenir des résultats à son poste actuel ! Il ne faut ni se méjuger ni s’approprier l’intégralité du mérite, mais porter un regard lucide sur son propre bilan, sur ce qu’on a apporté à l’entreprise. 

Ensuite, il faut savoir le démontrer, en étant capable de parler à un nouvel interlocuteur (le futur supérieur hiérarchique, par exemple), de son parcours, ses résultats, ses réussites, les enseignements que l’on a tirés de son expérience. C’est une démarche à part entière, vers quelqu’un qui ne vous connaît pas et a besoin d’être rassuré.

 

Le projet de mobilité interne d’un cadre doit être en adéquation avec les projets de l’entreprise.

 

Est-il plus facile de bouger en interne ? 

Même en interne, il peut y avoir de la concurrence ! Le cadre doit faire passer sa motivation, montrer son intérêt réel pour le poste visé. Il doit prouver qu’il est ouvert sur les enjeux, les besoins de sa société et ne doit donc pas aborder sa mobilité en ne pensant qu’à lui seul : son projet doit être en adéquation avec ceux de l’entreprise.

 

Comment se tenir informé des opportunités qui se présentent ? Par une veille permanente. Un cadre ne peut pas se désintéresser du fonctionnement de son entreprise ! En interne, la plupart des entreprises communiquent énormément sur leurs succès, leurs projets, leurs réalisations. Autant de pistes à explorer. Cependant, il ne suffit pas d’être au courant, il faut s’intéresser, se poser des questions. Comment mon entreprise va-t-elle évoluer ? De quelles compétences aura-t-elle besoin ?