Le bénéfice net est une mesure de la rentabilité de l’entreprise après prise en compte de tous les coûts encourus pendant une période comptable. Les autres noms du bénéfice net sont : 

  • le revenu net ;
  • le résultat net ;
  • le bénéfice après impôt (communément appelé PAT), etc.

 

Magnification du bénéfice net

 

En termes simples, c’est l’argent qui reste après avoir payé toutes les dépenses, y compris le coût des marchandises vendues, les frais de vente et d’administration, les frais d’exploitation et hors exploitation, l’amortissement, les paiements d’intérêts, le dividende préférentiel (le cas échéant) et les impôts. Le bénéfice net figure dans le compte de résultat (compte de profits et pertes) et constitue un indicateur clé des performances d’une entreprise. Les analystes financiers découvrent la marge bénéficiaire nette à des fins d’analyse et de comparaison. Le bénéfice net ou les bénéfices sont différents du bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT ; alias bénéfice d’exploitation / bénéfice d’exploitation) et du bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (EBIDTA). Examinons un exemple de compte de résultat pour bien comprendre les différents éléments d’un compte de résultat. Avant l’exemple, comprenons brièvement ce que sont un compte de résultat ou un compte de profits et pertes ?

 

Qu’est-ce qu’un compte de résultat ?

 

Un compte de résultat est le résumé de la performance financière d’une entreprise sur une période spécifique. C’est l’un des trois états financiers importants que nous utilisons pour analyser les performances d’une entreprise. Les deux autres sont le bilan et le tableau des flux de trésorerie. Les autres noms du compte de résultat sont : 

  • l’état des revenus ;
  • ou l’état des opérations.

Un compte de résultat comprend 3 parties qui sont :

  • revenus ;
  • dépenses ;
  • bénéfice (ou perte) c’est-à-dire (revenus – dépenses)

Un compte de résultat détaille chaque source de revenus et de dépenses que l’entreprise a fait au cours de la période considérée. La différence entre le revenu gagné et les dépenses effectuées donne le montant avec lequel les capitaux propres du propriétaire évoluent. Une différence positive indiquera une augmentation des capitaux propres du propriétaire du montant correspondant et une différence négative indiquera une baisse des capitaux propres du propriétaire.

 

Bénéfice brut

Le bénéfice brut est la différence entre les recettes générées et les coûts engagés pour fabriquer le produit à vendre ou les services à rendre. Il est également appelé bénéfice de vente qui, dans notre exemple, est de 600 € – 275 € = 325 €.

 

EBITDA

Le bénéfice avant intérêts, dépréciation, impôts et amortissement est une mesure financière pour représenter la situation de trésorerie d’une entreprise. Il s’agit d’une mesure généralement utilisée par les prêteurs pour s’assurer que l’entreprise dispose d’un flux de trésorerie suffisant pour rembourser les intérêts et le principal des prêts qui lui seront accordés. Il est également utilisé pour évaluer la santé des liquidités à court terme de l’entreprise. Une entreprise avec un EBIDTA négatif peut être plus inquiétante pour un prêteur à donner toute nouvelle ligne de crédit trop.

 

EBIT

Le ‘Earnings before interest and taxes’ (EBIT) est plus communément appelé revenu d’exploitation ou bénéfice d’exploitation et est une mesure de la capacité de gain d’une entreprise. Le résultat d’exploitation est le revenu généré par l’entreprise grâce à ses activités opérationnelles quotidiennes. Il indique la stabilité des revenus de l’entreprise. Une entreprise avec un EBIT stable ou en augmentation est considérée comme favorable même si les bénéfices de l’entreprise fluctuent.

 

PBT et PAT

Le bénéfice avant impôts est le bénéfice juste avant de faire les paiements d’impôts. Et le PAT correspond aux bénéfices après le paiement des impôts. Le PAT est également appelé bénéfice net, revenu net, profit net ou résultat net. Le bénéfice net est le chiffre clé qui détermine la rentabilité finale de l’entreprise. Et il existe différents ratios financiers qui sont liés au bénéfice net pour analyser la performance ou la croissance d’une année sur l’autre d’une entreprise.

 

Bénéfices non distribués

Les bénéfices non distribués font référence à la partie du bénéfice que l’entreprise réinvestit dans l’entreprise. Il s’agit de la valeur du bénéfice net réinvesti dans l’entreprise après déduction du montant versé en dividendes aux actionnaires. S’il n’y a pas de versement de dividendes, les bénéfices non distribués seront identiques aux bénéfices nets ou au profit net de l’année.