Le portage salarial pour les professionnels du BTP : avantages et inconvénients

Le portage salarial est un concept en pleine évolution, surtout avec la fluctuation de l’environnement économique et l’instabilité du marché du travail. Ce concept rencontre un succès fulgurant depuis ces quinze dernières années comme en témoignent les chiffres. On compte actuellement près de 90 000 salariés portés en France. Quelles sont les raisons de ce fort engouement pour cette forme d’emploi ? Présente-t-elle des inconvénients ? Si vous êtes un professionnel du BTP, que devez-vous savoir sur le portage salarial avant de vous lancer ?

Le portage salarial, qu’est-ce que c’est et comment ça fonctionne ?

À mi-chemin entre le salariat et l’entrepreneuriat, le portage salarial désigne une relation contractuelle tripartite entre un consultant porté, une société de portage salarial et une entreprise cliente. Le consultant qui profite d’un statut de salarié au sein d’une entreprise propose une prestation à l’entreprise cliente. Il exerce son travail de manière autonome, mais c’est l’entreprise de portage salarial qui met en place tous les accords qui régissent la relation tripartite.

Cette forme d’emploi fait donc apparaître trois types de contrats signés par les différentes parties :

  • un contrat de travail, conclu entre le consultant et la société de portage. Le document est identique à tout type de contrat salarié. Comme pour tout contrat de travail, cela peut être un CDD ou un CDI.
  • Une convention de portage, elle stipule toutes les conditions régissant la relation entre le consultant et l’entreprise de portage. Ce document précise également les droits du premier en tant que salarié.
  • Un contrat de mission, il mentionne les conditions d’exécution de la mission par la société de portage ou le prestataire de service et le client.

En général, le portage salarial fonctionne de la même façon que l’activité d’un salarié classique. Le consultant porté reçoit une fiche de paie chaque mois, selon la facturation. Dans le cadre du portage salarial dans le secteur du BTP, les professionnels peuvent voir leur salaire augmenter grâce au statut de salarié.

artisan BTP portage salarial professionnel bâtiment avantages inconvénients travail

Les avantages du portage salarial pour les professionnels du BTP

Cette nouvelle forme d’emploi novatrice offre de multiples avantages pour le consultant porté. Il s’agit d’abord d’un statut flexible qui promet une sécurité optimale. Le salarié porté bénéficie en même temps du statut d’indépendant et de tous les avantages sociaux d’un salarié (retraite, chômage, complémentaire santé, assurance maladie…).

En plus de la protection sociale et d’un salaire mensuel, il pourra exercer son emploi en toute autonomie. Il assure lui-même la détermination de son offre de service et la négociation des prix. Il peut donc conserver sa propre clientèle. Il décide également de son lieu et temps de travail.

Ce n’est pas tout, ce statut permet au consultant d’échapper aux nombreuses démarches administratives relatives à la création et à la gestion d’entreprise. De la création de la structure juridique à la rédaction du contrat commercial, c’est la société de portage qui s’occupe de ces formalités. Elle se charge aussi du paiement des impôts sur les sociétés et le suivi de la comptabilité. Le salarié bénéficie, de plus, d’un soutien et d’un accompagnement de la société de portage salarial tout au long de l’exercice de son travail.

Le conseiller référent pourra lui prodiguer tous les conseils indispensables à la bonne marche de son activité. Le consultant a le même droit que tous les autres salariés en termes de formations et d’ateliers. Enfin, son activité ne présente aucun risque pour son patrimoine personnel. Toutefois, il faut travailler avec une société de portage salarial reconnue et dynamique pour plus de sécurité et de réussite.

Quels sont les inconvénients du portage salarial dans le BTP ?

Malgré les nombreux avantages de ce mode de travail, il faut également évoquer quelques limites du portage salarial, en particulier dans le BTP. Les coûts du portage salarial peuvent se révéler assez élevés. Ils sont constitués de commissions prélevées par la société et de cotisations salariales (75 % du montant des honoraires nets de la commission de portage).

Par ailleurs, le portage salarial est soumis à certaines contraintes comme le respect des délais de résiliation. Il faut également se plier aux règles mises en place par la société de portage. Même si les démarches administratives sont simplifiées, le formalisme relatif au portage se révèle parfois compliqué. Comme on l’a déjà évoqué auparavant, il faut signer 3 contrats : le contrat de prestation de service, le contrat de travail et la convention de portage. Donc, informez-vous bien avant de vous lancer dans l’aventure pour être sûr de prendre la meilleure décision.

Par conséquent, le portage salarial est une solution très avantageuse pour les professionnels du BTP qui cherchent à garder leur flexibilité, tout en bénéficiant d’une certaine sécurité. Il est néanmoins nécessaire de bien choisir sa société de portage afin de ne pas être impacté par certaines limites comme des frais prélevés trop importants.

Sommaire

Articles récents

Découvrez les dernières tendances, conseils et actualités du monde des affaires grâce à notre blog d’entreprise. 

Copyright © 2023 | Tous droits réservés.