La demande de recrutement d’intérimaires dans le secteur tertiaire en France est de plus en plus élevée. D’après différents sondages, les acteurs de ce domaine ont souvent recours aux agences d’intérim pour effectuer des missions ponctuelles et faire face aux pics saisonniers de leur activité. Malgré des périodes de régression de l’activité intérimaire, comme nous allons le voir plus loin, le travail temporaire tertiaire est en pleine croissance.

Le travail temporaire est un mode de travail qui progresse dans l’hexagone !

D’après les données de Prism’Emploi en 2017, environ 287 568 intérimaires interviennent dans le secteur contre 730 950 en poste en France. Comme dans tous les secteurs, la crise a réduit le nombre de signatures de contrat d’intérim en 2020. Cependant, le marché de l’intérim a connu au second trimestre 2021, une croissance de 2,4 % selon la Dares. Dans certaines villes comme Béziers, on pourrait penser que ce chiffre est bien en deçà de la réalité.

Toutefois, si vous contactez une agence d’intérim à Béziers, les responsables vous diront que le nombre de contrats d’intérim concernant le secteur tertiaire ne cesse de croître. Cela s’explique par la prédominance des entreprises de ce secteur dans la région. En effet, selon le site officiel de la ville, plus de 41 % des entreprises installées sur le territoire relèvent du secteur tertiaire à Béziers. Or, pour plusieurs raisons, ce secteur est celui qui raffole le plus des contrats d’intérim ! Entre le remplacement pour congés maladie, ou congés de maternité, les bilans de fin d’année des PME, les périodes saisonnières de fortes demandes, et les missions juridiques, informatiques, comptables ou commerciales, le tertiaire est, à plusieurs niveaux, dépendant du mode de travail temporaire.

Par conséquent, puisque les entreprises dans ce secteur ne cessent d’augmenter, le travail temporaire à son tour, ne fait que progresser. Bien sûr, des disparités peuvent s’observer d’un corps de métier à l’autre, ou d’une ville à une autre. Mais le constat global reste le même.

travailler en intérim, missions

Le travail temporaire : des professionnels qui apprécient le secteur tertiaire

Le secteur tertiaire est un secteur de services marchands et non marchands. On y retrouve plusieurs corps de métier repartis dans les sous-secteurs de l’agriculture, de l’industrie, de la construction, du tourisme, du commerce et du patrimoine. En choisissant de travailler dans un tel secteur aux débouchés variés (comptabilité, secrétariat, commerce, artisanat, assistanat, finance, etc.), le professionnel intérimaire profite d’avantages non négligeables.

Il lui est plus facile de trouver un emploi, car comme nous l’avons vu la demande dans ce secteur ne cesse de croître. Étant un employé temporaire, il peut mieux gérer son emploi du temps, puisqu’il a la possibilité d’alterner entre les missions à temps complet et celles à temps partiel. Le professionnel étant recruté par une agence d’intérim, il bénéficie d’un accompagnement et d’un suivi que les salariés n’ont pas. Les débutants sont assez avantagés avec ce mode de fonctionnement puisqu’ils sont en quelque sorte guidés dans leur vie professionnelle. Sans oublier que des évolutions de carrière intéressantes attendent les adeptes du travail temporaire. Pour finir, on ne peut pas non plus ignorer tous les avantages liés à ce statut de travail, notamment les bénéfices sociaux, les exonérations, etc.

En somme, le travail temporaire est en croissance dans le secteur tertiaire parce que l’un comme l’autre trouvent ses intérêts dans la collaboration. Les chiffres prédisent des jours encore plus glorieux pour ces deux secteurs qui n’ont pas fini de se pousser l’un l’autre !