L’évaluation des risques

Cela implique tout d’abord l’identification des événements potentiels susceptibles de perturber le bon fonctionnement de la chaîne logistique. Cette chasse aux risques peut se faire en interne, mais il est important de ne pas oublier les risques extérieurs pouvant affecter votre activité, comme :

  • les grèves ;
  • les intempéries ;
  • les problèmes réglementaires.

Ensuite vient l’étape de l’évaluation :

  • quelles sont les conséquences possibles en cas d’occurrence de chacun de ces risques ?
  • quelle est la probabilité qu’ils se produisent ?

La prise en compte des risques logistiques dans la stratégie

Une fois les risques identifiés et évalués, il est temps de les intégrer dans votre stratégie logistique globale. Il s’agit notamment de mettre en place des plans d’urgence pour chacun de ces risques, ainsi que des mesures préventives pour tenter de les minimiser ou de les éviter. Vous souhaitez obtenir plus d’informations sur la chasse aux risques ? Pour cela, retrouver de nombreux articles en cliquant sur le lien ci-joint.

 

L’importance de l’évaluation

Pourquoi une évaluation des risques est-elle si importante ?Toute entreprise doit identifier et évaluer les risques qui pourraient affecter son activité, afin de prendre toutes les mesures nécessaires pour les limiter. L’évaluation des risques logistiques revêt une importance particulière en ce qu’elle protège la chaîne logistique contre les perturbations. Négliger cet aspect de l’entrepreneuriat peut entraîner de lourdes conséquences sur la réputation de l’entreprise, ainsi que sur son chiffre d’affaires. La gestion efficace des risques s’avère donc cruciale pour assurer le bon fonctionnement et la rentabilité de la chaîne logistique. La mise en place d’une stratégie adéquate va anticiper les problèmes et d’améliorer la satisfaction des clients.

 

Quand doit-on procéder à une évaluation des risques ?

Le plus souvent, l’évaluation des risques est réalisée lors de la création d’une entreprise, car c’est à ce moment qu’il est important de prendre en considération tous les facteurs pouvant entraîner la chute de l’activité. Il est cependant recommandé de réaliser un audit des risques au moins une fois par an, afin de détecter les éventuelles modifications survenues dans l’environnement ou dans les processus de l’entreprise. Cela permet de s’assurer que la stratégie de gestion des risques est toujours efficace et adaptée.

 

Comment procéder à une évaluation des risques logistiques ?

L’évaluation des risques logistiques est inévitable et implique tout d’abord l’identification des événements susceptibles de perturber le bon fonctionnement de la chaîne logistique, en prenant en considération les facteurs internes et externes. Ensuite, il convient d’estimer les conséquences potentielles de chacune de ces situations, ainsi que leur probabilité d’occurrence. Enfin, il s’agit de mettre en place des outils et procédures pour prévenir ces risques, ainsi que pour limiter leur impact en cas de survenue. Cela inclut notamment :

  • la mise en place de indicateurs de performance ; 
  • une bonne communication interne ; 
  • l’utilisation de contrats d’assurance adaptés. 

Il est important de réaliser une évaluation régulière des risques pour s’assurer que les mesures prises sont toujours efficaces et adaptées au contexte actuel.

 

Quels sont les principaux risques à contrôler ?

Il est difficile de classer ou hiérarchiser les risques, car chacun d’entre eux est unique et dépend du secteur d’activité. Toutefois, on peut distinguer différents types de risques, en fonction de leur gravité :

  • les risques majeurs, qui ont des conséquences graves pour l’entreprise si elles se produisent ;
  • les risques importants, qui exercent un impact significatif sur l’activité de l’entreprise ;
  • les risques mineurs, qui ne représentent pas une menace majeure pour l’entreprise, mais qui doivent tout de même être pris en compte.

Les risques majeurs

En matière de logistique, les risques majeurs comprennent notamment :

  • les incidents liés au transport (accidents, grèves, retards) ;
  • la perte ou l’endommagement de marchandises ;
  • les litiges internationaux ;
  • les problèmes réglementaires.

Parmi les exemples précis de risques majeurs, citons:

  • une rupture de stock importante ;
  • un dysfonctionnement du système informatique ;
  • des retards dans l’approvisionnement des fournisseurs.

Les risques importants

  • En matière de logistique, les risques importants comprennent notamment :
  • la mauvaise gestion des stocks ;
  • la perte de clients ;
  • les retards dans la livraison.

Notez qu’un problème mineur peut également devenir un risque important si le danger n’est pas pris en charge rapidement et efficacement. Par exemple, une rupture de stock mineure peut entraîner une perte significative de chiffre d’affaires si elle n’est pas résolue rapidement.

 

Les risques mineurs

En matière de logistique, les risques mineurs comprennent notamment :

  • des problèmes administratifs ;
  • des retards dans les déclarations douanières ;
  • les coûts supplémentaires liés au transport.

Les risques mineurs doivent aussi être pris en compte, car ils peuvent s’accumuler et avoir un impact négatif sur le fonctionnement de l’entreprise. Des problèmes récurrents avec la logistique peuvent entraîner une baisse de la satisfaction des clients et une perte d’opportunités commerciales. De même, des retards de déclarations douanières répétés peuvent entraîner des frais supplémentaires pour l’entreprise.

 

Travailleurs et risques logistiques 

Les travailleurs peuvent être confrontés à divers risques liés à l’environnement et aux conditions de travail, notamment les accidents et les troubles musculo-squelettiques. Dans certaines industries, ils peuvent également être exposés à des risques liés aux produits chimiques ou dangereux. Pour y faire face, assurer une bonne gestion de la sécurité et des formations régulières peuvent aider à réduire ces risques pour les travailleurs. Enfin, il existe également des risques liés à la conformité réglementaire, tels que :

  • le respect des lois sur l’immigration ;
  • les contrôles douaniers ;
  • la sécurité des marchandises.

Se maintenir à jour quant à ces lois et réglementations se révèle incontournable dans la gestion des risques. En effet, la non-conformité peut entraîner des amendes ou bien d’autres sanctions pour l’entreprise. Surveiller ces risques en permanence pour garantir un fonctionnement efficace de l’entreprise et protéger les employés est essentiel.

 

Risques logistiques : les facteurs liés aux marchandises

1. Le risque d’incendie

Ce risque apparaît comme plus important lorsque le stockage des marchandises se fait dans un entrepôt. Prévoyez une bonne gestion de la sécurité, ainsi que des systèmes d’alerte et de lutte contre les incendies pour protéger les marchandises et intervenir rapidement.

 

2. Les chocs physiques

Les chocs ou la chute des marchandises peuvent endommager les produits si le stockage et la manipulation sont insuffisamment protégés. Cela peut être évité en mettant en place des emballages appropriés et en formant les employés à la manutention.

 

3. Les conditions climatiques

Les changements de température, l’humidité ou la pression atmosphérique peuvent avoir un impact sur certains produits tels que les aliments, les médicaments ou les produits cosmétiques. Il est important de garder ces choses à l’esprit lors de la planification de la chaîne d’approvisionnement et de prendre des mesures pour protéger les marchandises sensibles.

 

4. Le risque d’inondation ou de catastrophe naturelle

Les inondations ou autres catastrophes naturelles peuvent endommager ou détruire les marchandises. Il est important de prendre en compte ces risques lors du choix des emplacements de stockage et d’avoir une bonne planification de la gestion des crises pour les gérer si elles se produisent.

 

5. La criminalité

Le vol ou la vandalisme peuvent également causer des dommages aux marchandises, en particulier si le stockage et la sécurité ne sont pas suffisamment protégés. Il est important de mettre en place des mesures de sécurité adéquates pour prévenir ce type de problème.

 

Chaque entreprise peut élaborer sa propre liste de risques, en fonction de son secteur d’activité, de l’environnement dans lequel il opère et des processus utilisés par l’entreprise, puis mettre en place un système de surveillance et d’alerte permettant de diminuer les conséquences de ces risques. La chasse aux risques logistiques doit être continuelle, afin d’assurer une bonne gestion de la chaîne d’approvisionnement et un fonctionnement optimal de l’entreprise. En cas de doute, il vaut mieux évaluer le risque avec précaution plutôt que d’ignorer un danger aux conséquences dramatiques sur l’activité.